Navigation | Le djin quidnapeur des mariées(suite)

Recherchez aussi :

Auteur:

ouarmouz

Archives

Catégories

Liens

Commentaires récents

    Méta

    Sondage

    Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.
    septembre 2007
    L Ma Me J V S D
    « août    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930

    Le djin quidnapeur des mariées(suite)

    fantazia.jpgfantazia.jpg 

    Quand le reptile satanique éclata en morceaux éparpillés en libérant ce liquide brulant les autres se protégèrent derrière les arbres pour ne ps etre atteints.Le jeune héros était épuisé ,sans forces il s’étala sur le sol du toit inerte comme un mort.Il ferma les yeux et tenta de reprendre ses ésprits.Il n’en pouvait plus et sombra dans un coma certes mais délicieux et relaxant.Ceux d’embas quand ils furent convaincu que le danger et éloigné,ils montèrent jusqu’au toit,la jeune fille qui était sortie la première  de l’étrange demeure dorée accourut vers lui et essaya de détécter les battements de son coeur dans la veine de sa main.Elle dit aux autres: »-il est vivant,venez m’aider. »Il le transportèrent comme un ivre mort à l’interrieur.Il n’était pas inconscient de ce qui se passait autour de lui mais il lui semblait comme s’il était déconnecté du monde.Quand ils le déposèrent sur le lit petit à petit son coma se transforma en un someil profond.

    Après quelques heures il ouvrit les yeux sur un beau visage penché sur lui on dirait la vierge en chair et en os.Il tenta de se lever mais la jeune fille l’en empécha et lui demanda de ne pas s’inquiéter.Elle le quita un instant puis revint avec un homme d’une cinquantaine d’années et le lui présenta comme étant son père.Avant que le jeune homme réagisse l’homme lui prit la main qu’il embrassa plusieurs fois en le remerciant de les avoir sauver .L’aventurier reussit enfin à libérer sa main et avec modestie il lui dit: »-ce n’est qu’un devoir qu’aurait fait tout homme honnète « .L’homme s’inclina devant lui puis dit: »-honnète et brave.Vous etes un homme excéptonnel.Vous etes un héros unique.Personne n’aurait pu affronter IZID le serpent du djin bleu KHATTAF.Je ne trouve pas les mots pour vous exprimer ma reconnaissance et ma gratitude ».Entre temps une autre jeune fille accompagnée d’une femme mure encore belle malgré la naissance de quelques rides sur ses tempes,rejoignirent la salle luxueuse ornée de toutes sortes d’oeuvres d’art et autres raretés .Le jeune homme fut frappé par la beauté de la fille et oublia un instant qu’il était en train de parler à l’homme devant lui.La voix de l’homme qui s’adressait à lui parait sourde et lointaine .L’indécence de la situation l’obligea à quitter son réve pour ne pas manquer de réspect.L’homme lui dis: »-je suis le prince IMOURAG et voici mon épouse TAHWA,ma fille ainée JAWHA et sa petite soeur TAZRZA.Notre royaume se nomme TKHRBIQOMANISTAN« .à suivre.

    Par ouarmouz le 10 septembre, 2007 dans Stories

    Laisser un commentaire

    Justine Mérieau - Ecrivain |
    sweetNovember |
    Rat(s) de Bibliothèque |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | *libé-LuL*
    | mes sens
    | Mi corazon