Navigation | Archive » 2007 » septembre

Recherchez aussi :

Auteur:

ouarmouz

Archives

Catégories

Liens

Commentaires récents

    Méta

    Sondage

    Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.
    septembre 2007
    L Ma Me J V S D
    « août    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930

    25 septembre, 2007

    Ma ville mon refuge(suite)

    Maintenant que j’ai fait mon deuil sur Tislit qui a rejoint le camp vainqueur,je revient pour pleurer les dernières gouttes de larmes qui qui subsiste dans mes yeux.Toutefois que ceux qui vont la baiser durant six années,sachent que ce n’est que son cadavre qu’ils tripotent et pénétrent parce que son ame est inaccéssible et présérvé contre les actes de leur débauche et malfaisance.Les naifs habitants continuent à mener leur morne train train comme c’est de rien n’était.Tislit est partit comme une orpheline indésirable au foyer livrée par sa belle mère aux insectes vénémeux mais on connait la suite puisque les scorpions,les tarantules,les veuves noires…n’ont fait ne lui ont fait aucun mal,elle vécu parmis eux jusqu’au jour ou le prince lui mit la chaussure au pied.

    L’ame de Oasis est protégée par ses palmiers qui trouent le firmament comme des géants invincibles.Enracinés jusqu’aux profondeurs magmatiques de sa terre ou ils vont puiser l’énergie afin de lui permettre de continuer d’exister avec sa typicité unique et la splendeur de sa beauté.Les naifs se déambulent dans ses rues comme des débiles qui ne pensent qu’au niveau de leur moelle épinière-manger,féconder et dormir-.Avec leurs mentalités obscurcit par les ténébres de la religion,ils s’engagent dans le tunnel aléatoire de la fatalité. »Si le sort de Tislit est ainsi c’est parce que c’est la volonté du dieu »,disent-ils.Est-il vrai que le dieu en a décidé ainsi?L’ignorance est le pire ennemi de l’homme.Elle est l’ogre qui terrorise et oblige à se réfugier dans l’obscurantisme de doctrines périmées et inutiles.

    Com bien c’est dur est dangereux de vivre au sein d’une société bornée et archaique.On a peur d’etre autentique et logique parce que dés qu’on veut etrs soi meme et user de la liberté de son esprit on est accusé d’etre hatée et blasphémateur et c’est la chasse aux sorcières.pour etre bon il faut vleur ressembler et accépter de chercher un homme pour baiser ta femme si tu te disputes avec elle trois fois de suite.Quand tu leur demande de t’éxpliquer quelle est la sagesse derrière cette fois,incapables de convaincre ils te répondent en choeur que c’est la loi de dieu amen et ils touchent leurs fronts,baisent leurs mains et petent silencieusement dans leurs habits qui ne font pas le moine.Amen. 

    Par ouarmouz le 25 septembre, 2007 dans OASIS
    Pas encore de commentaires

    21 septembre, 2007

    Le djin quidnapeur des mariées(suite)

    autrepirate.jpg

    Au moment ou le prince lui présentait les membres de sa famille,l’attention du jeune homme était capturé par la beauté exotique de la plus jeune des fille qui vient de faire irruption dans la salle avec sa mère la princesse de TKHRBIQOMANISTAN.Il se ressaisit pour ne pas manquer de politesse vers le prince et dis: »_Moi je m’appelle IYIDER je voyage avec mon ami que j’ai laissé la bas au bord de la rivière.D’ailleurs je dois partir parce que il va etre inquiet de mon retard ».Il embrassa les mains des femmes,fixa unregard significatif sur Tazra et s’ppréta à partir quand le princesse Tahwa le retint et lui dis: »_comment?Tu viens de nous sauver du méchant monstre et vous voulez nous quitter ainsi ni vu ni connu?Pas question,le prince va t’accompagner chercher votre ami et vous reviendrez passer quelques temps chez nous ».Le prince Imourag approuva l’idée de sa femme et demanda à l’étranger de le précéder jusqu’au camp.Ils chevauchèrent leur chevaux et laissèrent derrière eux les trois princesse qui les suivirent des yeux jusqu’à ce qu’ils disparissent derrière les arbres de la foret.Immédiatement la princesse mère donna ses ordres à tout les sérviteurs du magnifique chalet pour se mettre à l’oeuvre afin de préparer un accueil convenable à cet homme mystérieux qui a pu mettre fin aux assauts du diabolique réptile du djin bleu que personne n’a jamais osé affronter.Il envoya des cavaliers à la ville pour amener tout le nécéssaire.Elle chargea meme chacune de ses filles d’une mission à accomplir.Elle meme,elle se chargea de diriger les opérations afin que tout se déroule bien pour la réussite de la fète.Entre temps le prince Imourag et son invité s’approchèrent de l’endroit ou il avait laissé son ami.Ils le trouvèrent sur son cheval s’apprétant à partir à la recherche de son ami après l’avoir attendu lontemps.Dès qu’il les vit,ilgaloppa à leur rencontre et jeta à son ami: »_Mais ou était tu Iyider?J’ai cru qu’il t’est arrivé un malheur ».Ils décendirent tout les trois de leur montures.Sans répondre à la question de son ami Iyider lui dis: »_Je te présente le prince Imourag ».Il abondonna la réponse de son ami et se présenta lui mème au prince: »Mes respects votre altesse,je suis Akham et c’est un grand honneur de vous rencontrer ».Puis il revint vers son ami dans l’éspoir d’entendre des jéxplicatiopns sur la cause de son retard mais Iyider lui dis: »_Je te racontrais toute l’histoire plus tard maintenant on a pas le temps à perdre car le prince inciste que nous soyons ses invités de quelques jour ».Le prince intervint et ajouta: »_Il serait un grand plaisir pour moi et pour ma famille si vous accéptiez ».Akham agréa la modestie de son interlocuteur et dis: »_ tout l’honneur et pour moi votre altesse ».Ils chargèrent alors leurs bagages montèrent sur leurs selles et galopèrent rebroussant l e chemin vers la résidences argentée ou le prince passait ses vacances avec sa famille.  

    Par ouarmouz le 21 septembre, 2007 dans Stories
    Pas encore de commentaires

    16 septembre, 2007

    Tayfart n’twirga new

    fleur.jpg
    Heritage d’une enfance perturbée et frustrée.Délaissé a son sort à peiner et à subir l’usure d’une politique sectaire et irrésponsable.Quelques oligarques égoistes ont quidnapé le pays et se mettent à le voiler à longueur de l’histoire.Mais j’ai cette poesie qui m’a été leguée par mon aieule qui me soutient et m’épaule à ne pas sentir la souffrance morale d’étre un otage dans mon pays.

    A bab n’zin idereh wada kilan

    Ami disgha urti n’tabut isekc-

    -em a targa yaweyas luz ar a

    Amas ar anigh tizizwa tlla gr

    Sin iskla n’nwar igas duj am-

    -Alu ur da taylal ur as b3iden

    Waman xlunas tamamt i udb-

    -Ib mc ira asafar tizizwa cem

    Agas illa l3fu i umudin ma la-

    -Hruz uramunaaaaaaaaaaa

    Sngh isur yad illi u3liz na ligh

    Sg ma7d waluken a wada d

    Msasagh ada tiktigh é gr i3-

    -Qub ar allagh 3muni imurag

    Mayd yad iqiman zin ayd ika-

    -Ten ul n’ca gin aman iqimas

    G lxader é ur vyad ittili tawu-

    -Ri n’tadart é ur yad isufir ad

    Ixedm ula ig asbab iwado han

    Ulinew iganegh am jaj a yaraw

    Adag irez ur il7im ula jinagh

    Ar tamumegh ammi nyagh

    Sabun amanaaaaaaaaaaa

    Llah ir7mt ighzan lig asina

    Mr nufi lkbriyt ats sudmegh

    I wul afad as 3qilegh i uhbib

    Ighucan mdinagh yat tamdit

    N’wuzal amas n’yan ubrib a

    Lig ibbin adar a gar abrid ur

    Sar kni yad nmalagh sg dilli

    G mziyegh ayd digi yat tit n’

    Timu3drt ar ndeleh tigulalin

    Ata hawel xf iqbilen tugrd

    Arumey da itmahand am

    Uumel yarunaaaaaaaaaa

    Par ouarmouz le 16 septembre, 2007 dans Poesie
    Pas encore de commentaires

    13 septembre, 2007

    Zaid ouHmmou:le tirailleur

     Mon grand père est mort au Vietnam la France refuse que je fasse un pelrinage sur sa tombe a ses frais.Pourtant c’est pour elle qu’il est mort.

    Je ne l’ai jamais vu.Pourtant ce personnage habite mes pensées comme un ésprit.Jamais il ne passe un jour sans qu’il interviennent dans le fil de mes perigrinatios cotidiennes.Ainsi de jour en jour une trame de son histoire se tisse sur la toile de ma cervelle.Je ne peux donner une déscription de son look puisque comme je l’vais déja évoqué mais avec le profilement et l’entrelacement des fils un portrait virtuel s’est installé dans ma tete.

    L’homme était devenu solitaire non parce qu’il est naturellement mais parce qu’il y était obligé afin de préserver l’indépendance de son ésprit  au moment ou les manipulations sévissaient et sabotaient l’avenir du pays.L’entité de ses opinions et son sens à refuser les propositions des cerveaux manipulateurs divisés en clans qui tentaient de s’approprier les renes du pouvoir à n’importe quel prix et tout les chemin mènent à la connerie.

    Il habitait un douar qui s’appelle Asfla ,un petit oasis sur l’oued Ghris enfoui entre deux petites montagnes,impossible à quelconque ignorant les lieux de soupçonner son éxistence.c’était d’ailleurs la raison qui a incité les comploteurs à choisir cette belle et riche palmeraie comme lieu de leur rencontres secrétes.Ils commencèrent par aprivoiser les habitants qui étaient de simples payasans aux ésprits bornés qui se laissèrent emporter par le courant de la superchérie.à sui

    Ils arrivèrent déguisés en faux saints initiés dans le domaine religieux et se mirent à s’accaparer les ésprits et à manipuler les campagnards et àles endoctriner .Ils avaient reussit à détourner la plupart des hommes du douar et à les gerer comme des fichiers.Ils leur inculquèrent l’idée du jihad ,la guerre sainte,et commencèrent à les exorter contre l’armée française tandis qu’eux profitaient de leur absence pour filer des belles nuits dans les bras de leurs femmes.Ils les convainquirent qu’ils heriteront du voisinage du prophète au paradis,en bref ils les ulilisèrent comme des attises feu pour prouver pour montrer à quel point ils sont dangareux et qu’on doit compter avec eux quand au partage du gateau après le départ des français.Nous savons tous que la pénétration de ces derniers était en commun accord avec le roi afin de pacifier le pays et instruire la population.Ils devinèrent que si le savoir se genéralisait au sein de toutes les classe de la population,ils perdront leur prévilègiature.Ainsi ils diffusèrent leur fatwa diabolique qui interdit aux gens d’envoyer leurs gosses à l’école des roumis « les ennemis du dieu ».Les pauvres habitants montèrent dans les montagnes en laissant derrière eux femmes et enfants pour défier les avions avec quelques carabines rouillées.à suivre

    Par ouarmouz le 13 septembre, 2007 dans MON BLA BLA
    Pas encore de commentaires

    10 septembre, 2007

    Le djin quidnapeur des mariées(suite)

    fantazia.jpgfantazia.jpg 

    Quand le reptile satanique éclata en morceaux éparpillés en libérant ce liquide brulant les autres se protégèrent derrière les arbres pour ne ps etre atteints.Le jeune héros était épuisé ,sans forces il s’étala sur le sol du toit inerte comme un mort.Il ferma les yeux et tenta de reprendre ses ésprits.Il n’en pouvait plus et sombra dans un coma certes mais délicieux et relaxant.Ceux d’embas quand ils furent convaincu que le danger et éloigné,ils montèrent jusqu’au toit,la jeune fille qui était sortie la première  de l’étrange demeure dorée accourut vers lui et essaya de détécter les battements de son coeur dans la veine de sa main.Elle dit aux autres: »-il est vivant,venez m’aider. »Il le transportèrent comme un ivre mort à l’interrieur.Il n’était pas inconscient de ce qui se passait autour de lui mais il lui semblait comme s’il était déconnecté du monde.Quand ils le déposèrent sur le lit petit à petit son coma se transforma en un someil profond.

    Après quelques heures il ouvrit les yeux sur un beau visage penché sur lui on dirait la vierge en chair et en os.Il tenta de se lever mais la jeune fille l’en empécha et lui demanda de ne pas s’inquiéter.Elle le quita un instant puis revint avec un homme d’une cinquantaine d’années et le lui présenta comme étant son père.Avant que le jeune homme réagisse l’homme lui prit la main qu’il embrassa plusieurs fois en le remerciant de les avoir sauver .L’aventurier reussit enfin à libérer sa main et avec modestie il lui dit: »-ce n’est qu’un devoir qu’aurait fait tout homme honnète « .L’homme s’inclina devant lui puis dit: »-honnète et brave.Vous etes un homme excéptonnel.Vous etes un héros unique.Personne n’aurait pu affronter IZID le serpent du djin bleu KHATTAF.Je ne trouve pas les mots pour vous exprimer ma reconnaissance et ma gratitude ».Entre temps une autre jeune fille accompagnée d’une femme mure encore belle malgré la naissance de quelques rides sur ses tempes,rejoignirent la salle luxueuse ornée de toutes sortes d’oeuvres d’art et autres raretés .Le jeune homme fut frappé par la beauté de la fille et oublia un instant qu’il était en train de parler à l’homme devant lui.La voix de l’homme qui s’adressait à lui parait sourde et lointaine .L’indécence de la situation l’obligea à quitter son réve pour ne pas manquer de réspect.L’homme lui dis: »-je suis le prince IMOURAG et voici mon épouse TAHWA,ma fille ainée JAWHA et sa petite soeur TAZRZA.Notre royaume se nomme TKHRBIQOMANISTAN« .à suivre.

    Par ouarmouz le 10 septembre, 2007 dans Stories
    Pas encore de commentaires

    8 septembre, 2007

    Ma ville mon refuge(suite)

     alaplage.jpg

     Ils se réveillèrent aujourd’hui tot ,à l’aube,il y’en a meme ceux qui n’ont pas fermé l’oeil pendant toute la nuit.La majorité des habitants de Oasis te disent si tu veux l’entendre qu’ils vont faire leur devoir sacré en donnant leurs avis favorables encore une fois à cette union déshonnorante et avilissante.Les clans ont fini leur missions de bourrage des cranes avec leurs démagogies ensorceleuse des ésprits bornés,rouillés par la malnutrition spirituelle qui les rend vulnérables et faciles à détourner.Chacun d’eux a ramassé un certain nombre de pions car la régle du jeu et d’en avoir le plus grand nombre possible sinon la décéption sera grande et amère à avaler.Tislit ne diras « oui » qu’à celui qui a pu gagner le consentement majoritaire au sein de sa famille à elle.

    Ils sortirent de leurs valises qui sentaient le vagin mélé à des parfums camelote,le plus beau vétement qu’ils possédent,prirent leur misérable petit déjeuner dans un climat de féte pour certains et de nérvosité pour les autres toutefois il serait injuste de ma part si je crois ou pense que tout les membre de la famille de Oasis sont tous consentants à la livrer aux vampirs habitués aux coups du sang.Hommage aux honnètes et braves habitants de Tislit qui ont pu défier les contraintes et crier à voix haute leur mécontentement et leur refus de continuer à étre dupés par les masques trompeurs qu’arborent ces princes charmants de pacotille.Les autres,ceux qui continuent à sombrer dans la débilité sortirent de leurs masures et se dépéchèrent en trainant derrière eux un nuage d’odeur nauséabonde qui soulève le coeur si on a la malchance de les cotoyer.Ils n’ont pas l’air d’etre conscient que c’est une affaire d’honneur et de dignité.Les clans ont reussi à les projeter dans une transe transportante vers un avenir incertain et sans éspoir.Six longues années de plus à passer avec un mari irrésponsable et malhonnéte?Quel gachis Tislit.

    emoticone Quand tout fut terminé ne reste qu’à lire le verdict tout le monde s’impatiente dans une attente stressante avec les coeurs gros et des boules dans les gorges.une partie de ceux qui ont fait leur « devoir » comme il leur est imposé de croire commencent à se réveiller de leur état second et prennent conscience de la bétise qu’ils viennent de comettre.Mais quoi faire c’est comme un pet quand il sort on a pas solution a le retenir.La plupart d’entre eux prie et implore Allah avec ferveur pour qu’il fasse que Tislit soit promise au candidat du clan qui a joué la musique de leur transe.Maintenant qu’ils se sont réveillés ils se souviennent de la « walima » qui va etre offerte par le bienheureux encore inconnu qui aura droit à la défrlorer et souhaitèrent de toute leurs forces  en levant les mains vers le ciel que cela arrive à leur favoris pour au moin récupérer un peu après l’errance de deux semaines et plus.D’autres racontent qu’ils ont au moin gagner quelques sous qu’ils ajouteront aux frais de la rentrée qui n’est plus ce qu’elle était.Elle n’est plus cet événement national qui faisait sentir la liberté et la fin du colonialisme.Elle est devenue source d’ennuis démoralisants.

    Les honnètes et braves gens de Oasis eux sombre dans leur mélancolie déçus ne pouvoir rien faire pour empécher le scandale et sauver l’honneur malgré le coup de colère du 3 septembre qui a fait un écho magnifique provoquant une merveilleuse prise de conscience parmis les oasiens de Tislit.Personne ne peut nier que leur nombre s’est bien accru leur donnant le statut de majoritaire.Cela augure à un jour ou tout le monde dira d’une seule voix: »Tislit n’est pas une chienne,Tislit c’est notre honneur,on ne peut la marier aux laches ».

    Par ouarmouz le 8 septembre, 2007 dans OASIS
    Pas encore de commentaires

    5 septembre, 2007

    http://www.swisstools.net/guestbook.asp?numero=110657 » target= »_top »> dans livre d'orhttp://www.agguine.com/logo.jpg »border=0>>imageblog.bmpCliquez sur le code swisstools

                                         pour allez au livre d’or

    Par ouarmouz le 5 septembre, 2007 dans livre d'or
    Pas encore de commentaires

    4 septembre, 2007

    Ma ville mon refuge(suite)

    Les temps virent vers l’automne,le ciel est gris,les gens vagabondent sur l’unique avenue bordée de revérbères maussades on dirait qu’elles se cherchaient sans se retrouver.Tout le monde mange à sa faim.A quoi sert de se chamailler.Tant que le ventre est plein le loup reste dans sa tanière.Dans quelques jours TISLIT sera livrée à son nouvel entreteneur qui va prendre soin d’elle comme il l’exige la tradition chez cette race très vorace de l’espèce humaine.Pour gagner le pari et s’envoler avec Oasis _c’est l’autre nom de Tislit_les meilleurs téchniques du jeu c’est avant tout etre plus hypocrite que l’autre.Exiber une attitude humble et donner des coup de langue sur les crachats .Soigner ses termes avec todos memes avec l’amant de l’épouse.Devenir menteur jusqu’au délire en faisant des promesses utopiques .En bref pour partager le lit de Oasis pendant six longue et fertiles années on doit etre plus malhonnète et lache que l’autre.L’histoire n’oublie pas c’est le prix à payer.Le clan le plus favoris fait usage d’une autre méthode plus influente et plus convaincante parce qu’elle agit directement sur les esprits afaiblies par l’ignorance et la pauvreté et inaptes à la profonde reflexion qui projète dans l’avenir.La pensée c’est comme l’apnée son souffle s’inspire du savoir.Le discour religieux a déjà fait ses preuves dans des sociétés primitives telle celleci.On bascule les gens dans une fatalité suicidaire afin de leur dérober leur bon sens et devenir faciles à manipuler.néanmois pour ne pas etre dupe on cite que les cerveaux de ce gang ne sont pas proche du dieu que les autres.Le progrès et le dévelopement ne se réalisent pas avec des passages du chapelet en caressant des barbes.Faire la prière cinq fois par jour ne peux pas attester de la bonne foi et l’hnnèteté d’un homme.Mais à cause de l’ésprit borné les choses tournent sens dessous dessus.les vertues deviennent vices et vice versa. Et comme les rivaliseurs de ce gang se sont arrangés avec l’arbitre,il se peut que leur candidat soit l’élu qui se mettra en ménage avec Tislit.

    Par ouarmouz le 4 septembre, 2007 dans OASIS
    Pas encore de commentaires

    1 septembre, 2007

    Warg-gh a hllu- »J’ai révé o grand-mère

    sur mon pc sur mon pc

     « Un honnète homme

    ne déforme pas la realité »

    Warg-gh yan gid

    Is nmun nek ac3bu

    Butillas d uslku

    N’uqbil n baba hllu

    Isatemt ucngu

    Iqanagh an gbu

    Gughulid ca uxbu

    An fegh agnsu

    N’lhbs ed g nfnu

    Iqanagh an umu

    An ili g uqamu

    Nksas igidu

    Iwacal bu ulmu

    Ad nrar asaru

    Nag ihwa umzwaru

    Bu ughlal n’ifilu

    An srey aghamu

    Na ghilan g ughnbu

    Nasidit an uru

    Awal-a igan azru

    Nslaw g umalu

    Ur zrigh yad adu

    Is nwarg a hllu

    Mid aya igagh adu

    Par ouarmouz le 1 septembre, 2007 dans Poesie
    Pas encore de commentaires

    Justine Mérieau - Ecrivain |
    sweetNovember |
    Rat(s) de Bibliothèque |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | *libé-LuL*
    | mes sens
    | Mi corazon